LA MANCHA ATTEINT SES PRÉVISIONS DE PRODUCTION D'OR POUR 2011

< Retour aux nouvelles

En vedette

  • Production aurifère de 121 446 onces en 2011
  • Objectif de production jusqu'à 130 000 onces en 2012
  • Coût décaissé moyen attendu en 2012 de 659 $US l'once d'or
  • Production à la mine Ity mine devant s'accroître de façon importante en raison du démarrage d'un troisième poste de travail à l'usine et à la mine
19 janvier 2012  - 

La Mancha Resources Inc. (TSX : LMA, ci-après « La Mancha » ou « la Compagnie ») a le plaisir d'annoncer que, conformément à ses prévisions de production, sa production d'or consolidée en 2011 a totalisé 121 446 onces, comparativement aux 122 571 onces produites en 2010. La production consolidée est demeurée stable, puisque la production accrue à la mine Hassaï a compensé la production moindre aux mines White Foil et Ity, alors que la production à la mine Frog's Leg est à toute fin pratique restée stable.



Dominique Delorme, Président et chef de la direction de La Mancha, a déclaré : « Grâce à sa production attribuable de plus de 120 000 onces d'or et une production aurifère totale sous sa gestion de bien plus de 250 000 onces d'or pour une seconde année consécutive, La Mancha renforce encore sa réputation en tant qu'exploitant minier qui réalise ses objectifs, malgré les défis que doit affronter l'industrie. Les fortes performances à Frog's Leg et à Hassaï tout au long de l'année et le retour en force d'Ity au cours du second semestre ont permis à La Mancha de maintenir une production stable d'une année à l'autre en dépit de l'arrêt de la production pendant trois mois en Côte d'Ivoire. Ce niveau de production maintenu, réparti parmi nos quatre mines, fournit une assise solide pour la création de valeur pour les actionnaires. Le développement en deux étapes de notre projet des VMS à la mine Hassaï devrait permettre à La Mancha d'accroître sa production annuelle à 200 000 onces, puis à 350 000 onces d'ici 2015. »



En 2012, la production consolidée de La Mancha devrait se situer dans une fourchette de 110 000 à 130 000 onces attribuables à un coût décaissé moyen évalué à 659 (1) $US l'once.



La répartition de la production attribuable de La Mancha s'établit comme suit :

Tableau 1

Production attribuable  
(en onces)

2010 réel
2011 réel
Prévisions 2012
 Mines australiennes



  Frog's Leg (détenue à 51 %)
66 444
66 505
60 000 - 65 000
  White Foil (détenue à 100 %)
11 713
9 388
0 - 10 000 (2)
Mines africaines



  Hassaï (détenue à 40 %)
27 374
28 692
22 100 - 24 000
  Ity (détenue à 45,9 %)
17 040
16 860
27 900 - 31 000
Total
122 571
121 446
110 000 - 130 000


EXPLOITATIONS AUSTRALIENNES

Conformément aux attentes, la mine Frog's Leg a engendré une production nette pour La Mancha de 66 505 onces d'or en 2011, comparativement aux 66 444 onces en 2010. Le plan minier de Frog's Leg a été raffiné à la suite de l'introduction, en 2010, du remblai cimenté qui a réduit la dilution minière. En résultante, le tonnage extrait a été moindre en 2011 mais les teneurs, plus élevées, ce qui a compensé le volume moindre d'usinage à façon. Dans l'ensemble, 50 chantiers distincts ont été exploités au cours de 2011, jusqu'à une profondeur de 375 mètres sous la surface.



En 2012, la Compagnie prévoit que sa quote-part de la production minière de Frog's Leg se situera dans une fourchette de 60 000 à 65 000 onces d'or à un coût décaissé évalué à 700 $US l'once.



Au cours du quatrième trimestre de 2011, la mine Frog's Leg a produit 15 224 onces d'or nettes pour La Mancha, comparativement aux 18 079 onces au même trimestre en 2010. Cette variation est surtout due à l'effet cyclique des campagnes d'usinage à façon. À la fin de 2011, La Mancha avait un empilement de 29 036 tonnes d'une teneur de 5,3 g Au/t, représentant 4 961 onces d'or contenu.



En 2011, La Mancha a continué de combler sa capacité excédentaire à l'usine Greenfields proche avec du minerai empilé provenant de White Foil. La performance de cette mine a cependant été affectée par la capacité limitée d'usinage à façon dans la région de Kalgoorlie. Ainsi, 99 334 tonnes de minerai ont été traitées en cours d'année, comparativement à 191 330 tonnes en 2010. Toutefois, en raison d'une hausse importante des teneurs en or (jusqu'à 3,2 g Au/t en 2011 par rapport à 2,1 g Au/t en 2010), White Foil a produit 9 388 onces en 2011, comparativement à 11 713 onces en 2010.



Puisque la capacité de traitement disponible en 2012 doit encore être confirmée, La Mancha n'est actuellement pas en mesure de confirmer de production en 2012 à White Foil. Cependant, la Compagnie étudie des possibilités de traitement qui permettraient éventuellement à la mine d'engendrer une production atteignant jusqu'à 10 000 onces en 2012. Il est pour l'instant impossible d'estimer les coûts décaissés moyens par once pour White Foil en 2012 puisque qu'aucune entente de traitement à façon n'est confirmée pour l'instant. Les coûts décaissés de White Foil pour les 9 premiers mois de 2011 étaient de US$821 par once. La Mancha prévoit de demander des soumissions pour un contrat d'extraction minière du second gradin de la fosse, ce qui représente environ 310 000 tonnes de minerai d'une teneur moyenne de 2,0 g Au/t, dès la confirmation de la capacité de traitement.



La production à White Foil a été nulle au quatrième trimestre de 2011, puisque le minerai de Frog's Leg avait la priorité à l'usine Greenfields. Au cours de la période correspondante de 2010, 2 525 onces d'or avaient été produites.



EXPLOITATIONS AFRICAINES

La mine Hassaï a dépassé les attentes en 2011, produisant un total de 71 731 onces d'or (28 690 onces attribuables à La Mancha), comparativement aux 68 434 onces de 2010 (27 374 onces attribuables à La Mancha). La production d'or supérieure était principalement due à un taux de récupération plus élevé et, dans une moindre mesure, aux teneurs en or traitées accrues, ce qui a plus que compensé un volume d'usinage moindre.



Aucun changement important dans la production n'est prévu à la mine Hassaï jusqu'à ce que l'actuelle installation de lixiviation en tas soit amenée au niveau de la technologie du charbon en lixiviation (« CIL »). En conséquence, la production à la mine Hassaï devrait se situer dans une fourchette de 55 250 à 60 000 onces d'or (22 100 à 24 000 onces attribuables à La Mancha) en 2012 à un coût décaissé évalué à 724 $US l'once. Tel que publié dans l'étude de faisabilité de 2011, l'usine de CIL devrait produire une moyenne de 161 647 onces d'or par année une fois mise en service.



Au quatrième trimestre de 2011, la production à la mine Hassaï a été de 14 168 onces d'or (5 667 onces attribuables à La Mancha), comparativement aux 15 148 onces d'or (6 059 onces attribuables à La Mancha) au trimestre correspondant de 2010.

La mine Ity a produit un total de 36 733 onces d'or en 2011 (16 860 onces attribuables à La Mancha). En dépit d'un arrêt de 10 semaines des activités en raison des tensions politiques en Côte d'Ivoire au  début de 2011, la production se compare favorablement aux 37 125 onces d'or (17 040 onces attribuables à La Mancha) produites en 2010, résultant des améliorations apportées à l'usine en 2010 et de l'addition d'un troisième poste de travail à l'usine  au quatrième trimestre.



Les optimisations mentionnées plus haut, de même qu'une révision complète du concasseur devant s'achever au cours du premier trimestre de 2012, devraient apporter une augmentation de 50 % de la capacité d'usinage d'Ity, passant de 400 000 tonnes par année à 600 000 tonnes par année d'ici mars 2012. La production d'Ity devrait ainsi se situer dans une fourchette de 60 784 à 67 538 onces d'or (27 900 à 31 000 onces attribuables à La Mancha) en 2012 à un coût décaissé évalué à 521 $US l'once.



Au quatrième trimestre de 2011, la production à la mine Ity a été de 13 436 onces d'or (6 167 onces attribuables à La Mancha), comparativement aux 8 892 onces d'or (4 081 onces attribuables à La Mancha) au trimestre correspondant de 2010.



ÉVÉNEMENTS CORPORATIFS

Calendrier des Relations avec les investisseurs

La Mancha sera présente à l'Africa Mining Congress à Livingstone, en Zambie, du 1er au 4 février et à Mining Indaba à Capetown, en Afrique du Sud, du 5 au 7 février. La direction de La Mancha sera disponible afin de rencontrer les investisseurs à ces deux événements. De plus, la Compagnie fera une présentation à la 2012 Global Metals & Mining Conference de BMO Capital Markets, tenue du 26 au 29 février à Hollywood, en Floride.



À PROPOS DE LA MANCHA RESOURCES INC. :

La Mancha Resources Inc. est un producteur international d'or basé au Canada avec des exploitations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine. Les actions de La Mancha sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole « LMA ». Pour plus d'informations, visitez le site Internet de La Mancha au www.lamancha.ca.



MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Ce communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant les plans stratégiques de la Compagnie, la production commerciale future et ses cibles de production et de coûts décaissés, la capacité d'accroître les ressources et les échéanciers qui si rattachent, les énoncés en regard des plans de développement du projet des VMS de la Compagnie de même que les énoncés concernant sa viabilité et sa rentabilité économiques, sa capacité à atteindre le stade de production commerciale, l'échéancier de développement qui s'y rattache et son effet sur la production globale de la Compagnie; les énoncés concernant la capacité de la Compagnie de faire usiner à façon à l'usine Greenfields le minerai extrait, de même que la capacité de la Compagnie à accroître son entente actuelle d'usinage à façon et trouver d'autres options pour le traitement du minerai de White Foil; les énoncés en regard de la capacité d'accroître la production future à Ity sur la base de l'effet positif des nouvelles cellules de lixiviation et du troisième quart de travail à l'usinage; les énoncés concernant la capacité de la Compagnie à exploiter la mine Ity à sa capacité normale. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix du marché des métaux précieux, aux risques liés à l'industrie minière, aux risques liés aux exploitations à l'étranger, aux risques et dangers environnementaux, aux incertitudes quant au calcul des réserves minérales et autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2010 de La Mancha qui a été déposée auprès des commissions des valeurs mobilières de toutes les provinces du Canada, ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto.



________________________________________

(1) Le coût décaissé moyen de La Mancha pour 2012 n'inclut pas White Foil puisqu'aucun accord d'usinage n'est conclu pour l'instant.

(2) La production de White Foil en 2012 demeure sujette à la conclusion d'une entente de traitement à façon qui soit acceptable.


< Retour aux nouvelles