LA MANCHA DÉCOUVRE UNE STRUCTURE MINÉRALISÉE DE 800M A SISSEDOUGOU

< Retour aux nouvelles

En vedette

Les résultats d'exploration en Côte d'Ivoire confirment le potentiel de deux propriétés :
  • Sissedougou (propriété de La Mancha à 100%)
D'excellents résultats de forage suggèrent la présence d'une structure minéralisée longue de 800 mètres
Des intersections à haute teneur constatées sur des épaisseurs allant jusqu'à 34m
Certains des forages montrent de nombreuses particules d'or visible
Le secteur minéralisé est ouvert dans toutes les directions
La campagne de forage 2012 devrait générer la première ressource 43-101

  • Bondoukou (propriété de La Mancha à 100%)
Les récents résultats de forage confirment le potentiel d'une seconde cible

Des teneurs de plus de 30g/t ont été interceptées sur les deux propriétés :
  • Sissedougou
34,6 m à 2,08 g Au/t à 74,6 m, dont 1,0 m à 31,52 g Au/t
18,8 m à 2,30 g Au/t à 26,1 m
23,0 m à 2,14 g Au/t à 112,6 m, dont 2,0 m à 10,70 g Au/t
  • Bondoukou
24,0 m à 1,09 g Au/t à 95,3 m
1,0 m à 37,00 g Au/t à 38,7 m
31 janvier 2012  - 

La Mancha Resources Inc. (TSX : LMA, ci-après « La Mancha » ou « la Compagnie ») a le plaisir d'annoncer que ses propriétés en participation entière en Côte d'Ivoire ont donné des résultats de forage très prometteurs. Tous les résultats de forage apparaissent dans les tableaux 1 et 2 de l'annexe.

Dominique Delorme, président et chef de la direction de La Mancha, a déclaré : « La mine Ity et, plus récemment, la mine Tongon avaient déjà prouvé le potentiel aurifère de la Côte d'Ivoire. Le succès de nos programmes d'exploration au cours des derniers mois ne peut qu'ajouter à la réputation croissante de ce pays auprès de la communauté aurifère. Bien que notre programme de forage de 2011 ait confirmé le caractère prometteur de nos deux projets à participation entière Sissedougou et Bondoukou, la régularité, les importantes teneurs et épaisseurs des intersections obtenues sur un allongement de plus de 800 mètres sur le permis Sissedougou le placent dans une catégorie à part. De plus, la proximité de Sissedougou avec le gisement Tongon de Rangold qui contient plusieurs millions d'onces d'or ajoute à l'importance des résultats publiés aujourd'hui. Sissedougou a réellement le potentiel de se transformer en une ressource de taille. »


Propriété Sissedougou

Comme le montre la figure 1, la propriété Sissedougou est située à 50 km au sud de Boundiali, au contact de la zone de cisaillement encaissant la mine de Tongon et de celle encaissant le projet avancé Sissingue et la mine Syama. Les 3 378 mètres forés à ce jour ont été entrepris en 2010 et achevés à l'automne de 2011. Ces forages visaient le secteur ZA-5 du permis.

La figure 2 montre que les lignes de sondages forés dans le secteur ZA-5 comprennent des trous intéressants, suggérant la présence d'un allongement minéralisé s'étendant sur plus de 800 mètres. Cet allongement commence au sud à la ligne 100N, où un intervalle long de 2 mètres d'une teneur de 6,24 g Au/t a été recoupé, et se prolonge vers le nord sur 800 mètres jusqu'à la ligne 900N, où un intervalle de 1 mètre d'une teneur de 7,52 g Au/t a été recoupé. Les possibilités d'extension vers le nord et le secteur ZA-6 restent à tester.

Les meilleurs résultats de la campagne à Sissedougou sont venus des lignes 500N et 700N dans la partie centrale du secteur ZA-5, où des valeurs en or ont été recoupées sur des largeurs jusqu'à 34 mètres. La roche encaissante est un ensemble de métaconglomérats et métagrauwackes interstratifiés contenant un important pourcentage de sulfures (principalement de la pyrite). La minéralisation semble se trouver surtout dans des veines de quartz et des traces d'or y sont fréquemment visibles (voir la figure 3). Ces veines sont à phases multiples, ce qui pourrait représenter un stockwerk et suggérer un potentiel de grands volumes. Ceci est illustré par les sondages DD-06 et DD-09 qui ont respectivement recoupé 34,6 m à 2,08 g Au/t et 23 m à 2,14 g Au/t. Les épaisseurs vraies correspondent à environ 60 à 70 % des épaisseurs rapportées.


Propriété Bondoukou

La Mancha a entrepris des travaux d'exploration sur le permis de Bondoukou en novembre 2008; très peu de travaux y avaient été exécutés auparavant. Le premier programme d'exploration a donné des résultats très positifs, identifiant six anomalies principales dans la propriété (ZA 1 à ZA 6) par des échantillonnages de sédiments de ruisseaux et de géochimie des sols à grande échelle. Un programme de suivi a été mené en 2010 à la ZA 3   (consulter le communiqué de presse du 23 août 2010). En 2011, les forages visaient l'anomalie ZA 6, appelée Songori.

Comme le montre le tableau 2, le programme de forage de cette année à Bondoukou a continué à donner des résultats intéressants, avec des teneurs aussi élevées que 37,00 g Au/t.


PROCHAINES ÉTAPES

À Sissedougou, nous prévoyons davantage de forages et de tranchées en 2012. Les forages débuteront sous peu et quelques résultats sont attendus d'ici la fin du deuxième trimestre de 2012. Le budget du programme est actuellement de 800 000 $, mais pourrait être augmenté en fonction des résultats obtenus. Au minimum, 2 600 mètres de forage sont prévus. L'objectif de cette prochaine phase est de mieux évaluer le volume de la minéralisation identifiée cette année et d'en étudier les prolongements afin d'atteindre une masse critique pour le projet. Nous attendons de cette campagne qu'elle permette l'établissement de la première ressource conforme à la Norme canadienne 43-101 à Sissedougou.


NOTES TECHNIQUES

L'information technique contenue dans ce communiqué de presse a été préparée sous la supervision de Jean-Jacques Kachrillo. M. Kachrillo est vice-président - exploration et employé à temps plein de La Mancha Resources. M. Kachrillo cumule une expérience suffisante de ce genre de minéralisation et type de dépôt pour être reconnu comme « personnes compétentes » tel que défini dans la « Norme canadienne 43-101 - Information concernant les projets miniers ». Sur la base de son information, Monsieur Kachrillo a consenti au contenu de ce communiqué de presse dans la forme et le contexte où il paraît. Monsieur Kachrillo a pris connaissance de la Norme canadienne 43-101 et s'est assuré de la conformité à cette norme de ce communiqué de presse.


L'analyse de ces échantillons récents se conforme entièrement au programme d'assurance de qualité des analyses mis en place par La Mancha afin de contrôler et assurer la qualité des analyses des échantillons de son exploration aurifère. À savoir, ce programme comprend l'ajout systématique d'échantillons de contrôle (« blank samples »), de duplicatas de pulpe et des matériaux de référence interne (« standards ») à chacun des groupes d'échantillons acheminés pour analyse. Les échantillons de contrôle sont utilisés pour vérifier la contamination possible dans les laboratoires et les duplicatas permettent de quantifier l'ensemble de la précision alors que les standards de certification déterminent la précision analytique. Tous les échantillons sont des demi-carottes au diamant de taille HQ ou PQ échantillonnées sur une base d'un mètre. Les échantillons ont d'abord été analysés au laboratoire ALS à Bamako, puis en 2011 au laboratoire Veritas à Abidjan en utilisant la pyro-analyse d'échantillons de 30 g suivie de spectrométrie d'absorption atomique.  


La Mancha Resources Inc. est un producteur d'or international basé au Canada avec des exploitations, des projets de développement et des activités d'exploration en Afrique, en Australie et en Argentine. Les actions de La Mancha sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole « LMA ». Pour plus d'informations, visitez le site Internet de La Mancha au www.lamancha.ca.


MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Ce communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs » comprenant notamment, sans s'y limiter, les énoncés concernant la quantité de minéralisation en place et sa teneur en or, le caractère exploitable des résultats de forage, les risques liés à l'exploration minière, le calcul et l'évolution des ressources minérales, la viabilité économique de Sissedougou et Bondoukou sur la base des forages à haute teneur peu profonds, la valeur future des propriétés d'exploration de La Mancha, les futurs programmes de travaux et les objectifs poursuivis, les cibles de forage et les résultats attendus, l'interprétation des résultats des travaux, les plans de développement et échéanciers prévus, en particulier en ce qui concerne le potentiel économique et technique d'une exploitation d'extraction minière et d'usinage. Les énoncés prospectifs expriment, en date du présent communiqué de presse, les plans, estimations, prévisions, projections, attentes ou opinions de la Compagnie à l'égard d'événements ou résultats futurs. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Par conséquent, les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de façon importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire différer de façon importante les résultats réels et les événements futurs des attentes actuelles exprimées expressément ou implicitement dans ces énoncés prospectifs comprennent, sans s'y limiter, les facteurs associés aux fluctuations des prix du marché des métaux précieux, aux risques liés à l'industrie minière, aux risques liés aux exploitations à l'étranger, aux risques et dangers environnementaux, aux incertitudes quant au calcul des réserves minérales et autres risques énoncés dans la notice annuelle de 2010 de La Mancha qui a été déposée auprès des commissions des valeurs mobilières, ainsi qu'auprès de la Bourse de Toronto.

< Retour aux nouvelles